top of page

Les concerts

Récital de piano de Xavier GIVELET le 12 janvier 2023, à la mairie du 5ème arrondissement

 

 

1ère partie :

 

  • Chopin : polonaise en ut dièse mineur opus 23 n°1

 

  • Chopin : ballade n°3 opus 47

 

  • Chopin : ballade n°2 opus 38

 

2ème partie :

 

  • Gartenlaub : « Trois visages »

 

  • Liszt : Etude transcendante n°10 en fa mineur

 

  • Liszt : « Après une lecture de Dante » extrait des Années de pèlerinage (Italie)

 

 

 

Ce concert a été l'occasion d'entendre une œuvre d'Odette Gartenlaub, dans le cadre des événements organisés pour le centenaire de sa naissance. 

 

Odette Gartenlaub obtient un premier prix de piano au conservatoire national de musique de Paris à l’âge de 14 ans, dans la classe de Marguerite Long. L’année suivante, elle est lauréate du concours international Gabriel Fauré.

 

En 1941, elle est renvoyée du conservatoire, au motif qu’elle était juive. Réintégrée à la libération, elle obtient le Grand prix de Rome de composition en 1948, ce qui lui permet de résider à la villa Médicis pendant les trois années suivantes.

 

A son retour en France, elle s’engage dans une très brillante carrière de pianiste et de compositeur, participe à de nombreuses émissions radiophoniques et enregistre des musiques de film, notamment pour Georges Delerue qu’elle a connu au conservatoire.

 

A partir de 1958, Odette Gartenlaub enseigne au conservatoire national supérieur de musique de Paris et publie de nombreux ouvrages pédagogiques. Ses expériences dans ce domaine l’amèneront à jouer un rôle déterminant dans l’évolution de l’enseignement musical en France et notamment dans conception de l’enseignement de la « Formation musicale » à la place du traditionnel « solfège ».

 

 

Affiche-Concert-12Janvier2023.png

Xavier Givelet est né en 1956 à Boulogne sur mer, où étudie le piano d’abord avec Mlle Spelliers puis à l’école nationale de musique dans la classe de Charles Eloffe, où il obtient un premier de piano en 1975.


Il devient alors l’élève de Lélia Gousseau (professeur au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris) puis rentre à l’Ecole Normale de Musique de Paris, dans la classe de Lucile Bascourret de Gueraldi.


En 1978, il prépare, sous la direction d’Odette Gartenlaub, le certificat d’aptitude (CA) aux fonctions de professeur de formation musicale, qu’il obtient la même année, ce qui lui permet de commencer une carrière dans l’enseignement et de publier plusieurs ouvrages pédagogiques. 

 

Soucieux de se perfectionner, Xavier Givelet continue à étudier le piano avec de très grands maîtres tels que Raymond Trouard, France Clidat puis Milosz Magin, et la pédagogie avec Geneviève Jacque-Dupont. 


En 1982 il est auditionné à la chapelle Saint Frambourg de Senlis par Georges Cziffra, qui l’engage pour se produire en concert dans le cadre des activités de la fondation Cziffra. 


Après avoir enseigné dans les conservatoires de Caen, Châtellerault, et Beauvais, Xavier Givelet est appelé par le maire de Noyon pour créer l’école de musique de la ville et en assurer la direction.


En 1984 il fonde avec Odette Gartenlaub l’association des professeurs de formation musicale, et crée la même année avec Milosz Magin un concours international de piano consacré à la musique polonaise qui, depuis, se déroule tous les 2 ans. 


Xavier Givelet a donné de nombreux concerts en France et à l’étranger dont une part importante a été consacrée à la musique contemporaine : Guy Printemps, Milosz Magin, Odette Gartenlaub et Antoine Tisné dont il crée l’œuvre pour deux pianos « Bocéphal » avec Marie-Claude Chevalier, sur une chorégraphie de Janine Charrat à l’IRCAM[1] en 1985. En 1991 il est invité par le ministre de l’intérieur (Pierre Joxe) à participer à un hommage à Emmanuel Chabrier, (qui avait été « adjoint au chef du bureau des ampliations » au ministère de l’intérieur). Deux ans plus tard, le préfet de Loir et Cher lui demande de donner un récital au château de Chambord, et en 1994, Yéhudi Ménuhin lui permet de se produire pour un récital dans le cadre du festival « Les Floralies de Reims ». En 2001 il interprète avec le pianiste Frédéric Couraillon la version à quatre mains de « La Mer » de Debussy à Villeneuve la Guyard, (Yonne) village où l’œuvre a été écrite. De 2007 à 2009 il a été invité chaque année à se produire au festival du château d’Angers.

Xavier Givelet a enregistré avec Marie-Claude Chevalier un disque consacré à des œuvres d’Antoine Tisné, qui a obtenu « 4 Diapasons » par la revue du même nom en 1984.

 

[1] Institut de recherche et de coordination acoustique musique.

Récital de piano de Brian Schembri le 20 décembre 2021 à la mairie du 5ème arrondissement à Paris

Programme :

Nicolai Medtner : Sonate « Reminiscenza » opus 38 nr 1 (1918)


Valentin Silvestrov : Sonate nr 3 (1979)


Franz Schubert : Sonate en si bémol majeur, D. 960 (1828)

brian_schembri_1.jpg

L'un des musiciens les plus brillants révélé à Malte, Brian Schembri, a commencé ses études musicales sous la direction de son père, Carmelo Schembri.

Il a poursuivi ses études aux Conservatoires d'Etat « Tchaikovsky » de Kiev et de Moscou où il a obtenu un M.A. (musique) et un diplôme d'études
supérieures de troisième cycle en piano avec Alexander Snegiriov et Serguei Dorensky ainsi qu'en direction d’orchestre avec Roman Kofman et Guennadi Rozhdestvensky.
Tout en continuant à développer sa carrière en tant que pianiste soliste, il commence à travailler comme chef assistant avec Michel Plasson et Emmanuel Krivine.
Finalement, il consacre la majeure partie de son temps à la direction et devient chef d'orchestre titulaire de l'OPF et de l'Orquestra Metropolitana de Lisboa, directeur musical du Théâtre National de Malte «Teatru Manoel» et directeur artistique et chef principal de l'Orchestre Philharmonique de
Malte. Brian Schembri a reçu le Prix culturel de Malte et la Médaille pour le service à la République.
Il a dirigé des concerts avec le Royal Philharmonic
Orchestra, l'Orquestra Ciutat de Barcelone, l'OrchestreNational du Capitole de Toulouse, l'Orchestre National de Radio France, l’Orchestre Symphonique d'État de Lituanie, Orquestra Academica Metropolitana, le Philharmonique de
Novossibirsk, les London Mozart Players, l’Orchestre National de Lyon, le London Philharmonic Orchestra, la Nordwestdeutsche Philharmonie, l'Orchestre Symphonique d'État « Svetlanov », l’Orchestre de Chambre de l’UE…
Il a participé au Festival Massenet, Octobre en Normandie, l’International Spring Orchestra Festival, Les Rencontres Musicales d'Evian, Lisboa em Festa, Kings Lynn Festival et Henley Festival, le Festival International Colmar et a également dirigé des productions d'opéra avec l’ARCAL, l'Ensemble Justiniana, l'Atelier Lyrique du Centre, l'Opéra
Nomade, les Théâtres d'Opéra de Rennes et de Nancy, l'Opéra National et le Théâtre de Ballet de Lvov, l'Opéra de
Hong Kong, le Théâtre de l'Opéra de Lübeck. Il a écrit des
partitions pour les productions théâtrales au Théâtre Manoel, Teatru Strada
Stretta à Malte, la Comédie Française à Paris et le Pavillon Malte à la Biennale de Venise 2022.
Brian Schembri a enregistré un CD « Piano Recital » avec des sonates de Beethoven, Schubert et Rachmaninov (BVX1)et d'autres CD d'oeuvres de Charles Camilleri avec le Royal Scottish National Orchestra, l'Orchestre Symphonique de Bournemouth (Divine Art Diversions DDV24126), des concertos de J.S. Bach avec l'European Union Chamber Orchestra (Divine Art DDA 25128) et des concertos d’Alexandre Tansman avec Diego Dini Ciacci et Fabrizio Meloni et l’Orchestre Philharmonique de Malte (CPO 555
079-2).
 

bottom of page